Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Photographie’ Category

Le Tour de la Madeleine est à la fois une procession religieuse et une marche folklorique, où plusieurs milliers de figurants défilent à Jumet (Charleroi) en Belgique, le dimanche le plus près du 22 juillet, jour où l’on fête Sainte Marie-Madeleine. (source Wikipédia)

20072014-_DSF0589

Michel Hopengarten

;La Madeleine a été proclamée chef-d’œuvre du patrimoine immatériel de la Communauté française de Belgique. Elle fait partie des quinze marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse qui ont été reconnues en 2012 comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO (source Wikipédia).

Quelques photographies prises avec un Fuji X-T1 et un zoom 55-200. Ce n’est pas ce que je préfère le plus dans l’approche photographique.  Moi qui aime être près des gens pour les photographier, là, du coup, suis un peu loin.

Si vous êtes un membre d’un groupe de reconstitution, vous pouvez télécharger les photographies gratuitement pour un usage personnel. (Facebook, et autres). Je demande seulement de laisser ma signature en bas/gauche sur la photographie.

Une demande formelle doit être faite, pour des organisations privées/magazines, etc. Je suis membre de La SOFAM pour protéger mes droits d’auteur.

Les textes sont également soumis aux mêmes règles de la législation sur les droits d’auteur.

 

Read Full Post »

Comme chaque année en juillet, le circuit de Chimay a accueilli des motos et side-cars de l’époque où le circuit de Chimay était le théâtre du célèbre Grand Prix des Frontières (de 1926 jusqu’aux années 70).

;

21072012-_20A3927

Pour moi, c’était surtout l’occasion de revoir mes amis Steve Dehoux et Marc Therasse, qui avaient déjà remporté, en 2012, le 1er prix de la course de side-car.

.

.

.

.

Cet événement est destiné aux passionnés d’ancêtres. Ils font revivre, en quelques heures, la gloire de ce circuit de course.

Ces passionnés prennent, énormément, soins de leurs machines. Le temps consacré à l’événement n’est pas compté. Au-delà de ce  plaisir, c’est également une nécessité de maintenir en bon état de fonctionnement ces ancêtres, qui restent néanmoins des engins de courses.

19072014-_DSF0270.

Le side-car est composé de deux places : une pour le pilote et l’autre pour le singe.

_MG_0404

Autant le pilote que le singe sont indispensables à la conduite. Les singes prennent des positions complètement dingues pour maintenir l’équilibre des side-cars.

.

.

.

.

Quand on voit la vitesse à laquelle ils roulent, on a juste envie de leur dire chapeau !.

.

Quelques image de l’événement.

 

Read Full Post »

Field Depot 2014

Depuis un certain temps, je souhaitais m’investir dans une nouvelle expérience photographique : les reconstitutions militaires des camps alliés de 40-45.

12072014-_DSF9955-Modifier

Donavan, un passionné de la guerre 40-45

Pour ce faire, je me suis donné comme consigne de me mettre dans la peau d’un soldat de l’armée américaine pour mieux approcher les participants dans le camp et les manœuvres organisées.

.

.

.

.

Petit passage au stock Americain Harry Van Ryckel à Baisy-Thy afin d’y trouver vêtements et matériel de la Seconde Guerre mondiale nécessaire à la métamorphose.

J’ai ensuite contacté Benjamin Heylen Administrateur/Conservateur du musée du souvenir : http://www.museedusouvenir.be/ et organisateur du Field Depot à Malèves. J’ai reçu autorisation et accueil chaleureux.

11072014-_DSF9537-Modifier

.

12072014-_DSF9631-Modifier

Gaetan Moreau, Président du groupe « Souvenirs et mémoire 44 »

Arrivé vendredi, j’ai ressenti une petite appréhension par rapport à ce type de regroupement, mais surprise ; je rencontre des gens super sympas. Par la suite, j’ai apporté mon aide à l’installation de plusieurs tentes. Quelques heures plus tard, j’ai été accepté par le groupe « Souvenirs et mémoire 44 » (petit groupe très motivé, solidaire et respectueux), représenté par Gaetan Moreau.

.

12072014-_DSF9936-Modifier

Voir les choses comme un spectateur, sentir le cambouis des moteurs, l’odeur du feu de bois, manger et boire dans les ustensiles d’époque (tout en écoutant des tubes de Glenn Miller, de Franck Sinatra, etc.), est une expérience incroyable,.

.

.

11072014-_DSF9568-Modifier

Vers 20h30, un exercice de nuit nous a été proposé avec l’aide de l’Amicale Para-Commando. L’exercice consistait à se rendre à un endroit précis et à revenir sans se faire intercepter par les para-commandos (je ne sentais plus mes jambes).

.

.

.

12072014-_DSF9682-Modifier

Le samedi matin (moment phare de l’évènement du Field Depot), rassemblement et départ du convoi d’une vingtaine de véhicules militaires de l’époque 40-45. Le convoi a parcouru une cinquantaine de kilomètres sur les petites routes de la région.

.

.

Une météo capricieuse, un ciel plombé et des ondées passagères ont participé à leur manière à rendre plus crédible l’événement.

12072014-_DSF9595-Modifier

 

Tenue de la 3rd Armored Division. Elle était surnommée Spearhead « Fer de lance »

Le samedi après-midi, des simulations d’attaques ont été organisées dans le camp.

.

 

 

 

 

 

.

Ensuite, les visiteurs ont pu toucher, monter dans certains véhicules et parler avec les uns et les autres dans une ambiance amicale.

12072014-_DSF9841-Modifier

.

12072014-_DSF0032-Modifier

Marc, Kevin, Cedric et Benoit

L’organisation de Field Depot fut un grand succès. Pour ma part, j’ai rencontré des personnes vraiment sympas. C’est avec un peu de tristesse que je les ai quittés.

.

.

.

 

Toutes les photographies ont été prises avec un petit Fuji X-T1.  Ce n’est pas l’appareil photographique qui compte, mais l’œil et le doigt en parallèle pour capter le moment décisif. (petite pensé au grand Henri-Cartier Bresson)

 

Si vous êtes un membre d’un groupe de reconstitution, vous pouvez télécharger les photographies gratuitement pour un usage personnel selon les terme de la Licence Creative Commons Attribution). Il est demandé de laisser ma signature en bas/gauche sur la photographie.

Licence Creative CommonsLes photographies sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Pour une utilisation commerciale, une demande formelle doit être faite.

Je suis également membre de La SOFAM pour protéger mes droits d’auteur.

Les textes sont également soumis aux mêmes règles de la législation sur les droits d’auteur.

Quelques photographies prises lors de éventement

Read Full Post »

Chaque année, sur ce site historique, au moulin de Bierges, la Ville de Wavre commémore la dernière bataille de Wavre de 1815 qui s’est déroulé parallèlement à la Bataille de Waterloo le 18 juin 1815.

05072014-_DSF8868-Modifier-Modifier

.

Alors que la bataille de Waterloo est engagée depuis plusieurs heures, les premières unités françaises appartenant à l’aile droite de l’Armée du Nord, placée sous le commandant du maréchal Grouchy, arrivent aux abords de Wavre opposa 3 corps d’armée français à une arrière-garde prussienne se livrent des combats meurtriers se terminant par l’ultime victoire impériale ainsi que sa dernière !

.

05072014-_DSF9117-Modifier-2

.

05072014-_DSF9195Cette reconstitution ne dispose pas des moyens mis en œuvre à Waterloo, mais largement suffisant pour nous plonger dans l’atmosphère napoléonienne du 19e siècle avec pas moins de 520 reconstituants, 300 fusils, 20 cavaliers, 6 canons.

.

.

.

05072014-_DSF9517Au-delà de tout aspect militaire, à deux pas de la bataille, le bivouac nous permet de rentrer dans l’univers historique de cette époque.

.

.

.

.

.

05072014-_DSF9530Les costumes, la nourriture, les objets du quotidien des civils et des soldats seront autant d’éléments pour revivre cet épisode historique.

.

.

.

.

.

Article associé : Waterloo 1815

Si vous êtes un membre d’un groupe de reconstitution, vous pouvez télécharger les photographies gratuitement pour un usage personnel. (Facebook, et autres). Je demande seulement de laisser ma signature en bas/gauche sur la photographie.

Une demande formelle doit être faite, pour des organisations privées/magazines, etc. Je suis membre de La SOFAM pour protéger mes droits d’auteur.

Les textes sont également soumis aux mêmes règles de la législation sur les droits d’auteur.

Quelques photographies de l’événement.

Read Full Post »

Quarante ans après avoir connu les derniers vrombissements d’une F1 l’ancien circuit de Nivelles a retrouvé, le temps d’une matinée, les vrombissements des véhicules de compétition des années 70, voire les authentiques Formules 1 qui ont parcouru ce circuit mythique.

29062014-_DSF8136

.

.

.

.

.

.

.

.

Malgré la météo, cette commémoration historique a été un grand succès.

Elle m’a fait revivre des souvenirs de jeunesse des années 70.

29062014-_DSF8466

.

.

.

.

.

.

.

.

.
29062014-_DSF8330Cette commémoration a réuni des passionnés de sport automobile, dont des propriétaires de voitures monoplaces et sports-prototypes, F1, side-cars ont partagé, le temps d’un après-midi, l’ancien tracé du circuit de Nivelles.

.

.

29062014-_DSF8421-Modifier-2Tous ces bolides, d’un temps passé, nous ont refait revivre les odeurs, les couleurs et bruits des paddocks incontournables d’anciens grands prix.

.

.

..

 

29062014-_DSF8491Malheureusement, cet événement unique ne se fera plus jamais sur le circuit de Nivelles.

.

.

.

.

.

 

Les photographies ont été prises avec un petit Fuji X-T1.

.

Read Full Post »

Doel est un village belge situé dans l’entité communale (flamande) de Beveren. Ce village est devenu le repaire d’artistes graffitistes, qui se sont approprié les maisons abandonnées afin d’y déployer leurs créations.

Tout a déjà été écrit sur ce village fantôme qui a été maintes fois photographié.
21062014-_DSF8014

L’implantation de la centrale nucléaire à 1 km au nord du village, dont la construction fut entamée en 1969.

Le combat des habitants des lieux pour survivre, depuis plus de 15 ans, à l’expropriation prévue par le gouvernement flamand pour l’agrandissement du port d’envers.

.

Malgré ce combat, il ne reste qu’une vingtaine d’habitants sur les neuf cents que comptait cette ville autrefois. Et cette poignée d’irréductibles continue de faire de la résistance dans un lieu improbable où les maisons délaissées, les rues désertées, les vitres brisées nous plongent dans un univers irréaliste.

.

21062014-_DSF8030

L’exode des habitants a amené l’insécurité, les bulldozers (pour commencer la destruction de plusieurs maisons), mais aussi et surtout d’innombrables graffitis qui couvrent le moindre m² de murs et de panneaux.

.

.

.

21062014-_DSF8050

D’emblée ce qui m’a frappé : c’est la propreté des lieux. Très peu de déchets, aucun immondices dans les rues, ce qui tente à penser que ce village fantôme est encore entretenu par la commune. Le combat continue … jusqu’à 2020.

.

.

21062014-_DSF7978

En tant que photographe, j’ai absolument voulu prendre mes distances par rapport aux photographies déjà publiées sur la toile, où la trop forte accentuation  des détails et des couleurs des graffitis et le pseudo HDR  donnent une image déformée de la réalité vécue par les habitants de Doel.

.

.

Les photographies ont été prises avec un petit Fuji X-T1 avec un zoom 10-24 + fixe de 23mm

Read Full Post »

Une photo, une anecdote.

C’est par ce titre que je caressais le projet d’aller à la rencontre des résidents du home le Laetare avec un objectif : « mettre en perspective photographies et anecdotes d’histoires vécues ».

Le contact avec ces personnes âgées, au regard plein d’émotion, a fait ressortir une touche particulière à mes clichés. Elles m’ont raconté des moments précieux de leurs passés avec parfois un rictus ou un sourire empreint d’une joie intense.

L’une après l’autre, chacune a exprimé ce qu’elle ressentait pendant que j’immortalisais, par l’image, un instant magique.

.

Une des 26 photographies qui sera exposée.

16012013-_20A4436-Modifier

George : Les gens heureux n’ont pas d’histoire.

Louise : Il aime bien rire.

On travaillait ensemble chez Pribas à La Louvière. On a ouvert le magasin en 1938. Comme nous habitions à peu près dans le même coin, il s’est fait que nous avons fait le chemin ensemble. Ça nous a rapprochés. Et tellement rapprochés que nous nous sommes fiancés en 1941. Comme c’était la guerre, nous nous sommes seulement mariés en 1945.

.

Vingt-six photographies seront présentées et commentées lors du vernissage.

Le vernissage se déroulera le 12 septembre 2013 à 19h00.

L’exposition du 13 septembre au 31 octobre 2013.

Adresse :

Bibliothèque provinciale à La Louvière

Avenue Rêve d’Or 30 à 7100 La Louvière

Lundi, mardi, vendredi : 12h – 18h
Mercredi : 12h – 19h
Jeudi : 10h – 18h
Samedi : 9h – 16h

Toues les photos ont été prises avec un 35 mm et 5dIII  http://www.wshop.be/

Interview : Mine d’histoire

Article paru dans le journal « La Nouvelle Gazette »

IMG_0002

Read Full Post »

Older Posts »